Les objectifs de ce nouveau projet sont ambitieux, ils répondent à des besoins flagrants de motivation et de développement professionel:
– poursuivre le développement des relations humaines, reconnaissant chez l’autre des qualités qui enrichissent notre propre vécu;
– aider nos jeunes ados à approfondir leur approche des sciences, quelles qu’elles soient, afin de leur donner les meilleures chances d’orienter leur futur vers des emplois qui nécessiteront toujours plus de créativité et de qualifications;
– outiller les communautés scolaires d’approches pédagogiques faisant appel à l’expertise de partenaires souvent méconnus ou sous-utilisés, afin d’en faire profiter les élèves;
– donner aux staffs éducatifs l’ouverture d’esprit qui leur fera apprécier encore davantage leur mission auprès des jeunes, grâce au renouvellement de leurs pratiques, au travail collaboratif et, tout au long du processus de développement professionnel, à une plus grande confiance en eux, à une meilleure valorisation de leur métier aux yeux du grand public… et d’eux-mêmes. Nous perdons trop de jeunes profs, nous devons leur donner les clés qui les aideront à s’inscrire dans le long terme dans l’enseignement, grâce au soutien de leurs pairs;
– de la même manière, trop de jeunes ados sont mal à l’aise vis-à-vis des systèmes scolaires et décrochent par manque de goût, d’attention à leur situation socio-économique ou familiale, à la diversité des niveaux d’apprentissage qui ne sont pas pris en compte, de manque de perspective dans une société où les media utilisent sans arrêt la morosité : crise, chômage, pauvreté, fracture économique…
Sans nous voiler la face, nous pensons que la mobilité des enseignants et des jeunes au travers des échanges internationaux, les partages d’expérience dans des cadres de vie aussi attirants que nos deux régions, devraient y aider. Mais pas seulement…
Nous avons choisi le thème des sciences parce que c’est une des compétences de base qui permet, justement, de s’échapper de l’aspect théorique, à partir du moment où les enseignants ouvrent la porte à la curiosité des élèves, à leur esprit d’initiative et d’entreprise. Adolphe Sax est un excellent exemple ce cette attitude, au même titre que Primo Levi, Leonardo Da Vinci et nombre de génies italiens et belges qui font la renommée de nos pays.
Pour arriver à nos objectifs, nous souhaitons sortir des programmes scolaires ou, plutôt nous en servir tout en allant beaucoup plus loin, à la découverte d’autres approches et avec l’aide d’experts extérieurs. Bien sûr, nous continuerons à parler de biologie, de chimie, physique, botanique et autre zoologie… mais nous les aborderons en nous penchant sur l’archéologie, l’astronomie, le développement durable, l’environnement, le climat, la santé…
Et bien sûr, nous utiliserons les technologies pour échanger entre nous nos découvertes de façon virtuelle, nos productions prendront la forme d’ebooks et la communication par les réseaux sociaux, blog et website sera vecteur de réussite, nous amenant aussi à améliorer les compétences linguistiques de chaque acteur du projet.
SOS Sciences se veut efficace, de qualité, convivial et professionnel parce que nous connaissons bien la plupart de nos partenaires européens!